Deexies s’agrandit!

Chers lecteurs, je suis très heureux de vous annoncer l’arrivée de Marie dans l’équipe Deexies ! Son titre : co-créatrice.

 

Quand on lui demande pourquoi ?

« Pour avoir des capotes gratos.»

« Pour pouvoir dire : Maman je vends des capotes ! »

« Pour pouvoir dire librement en terrasse de café : le biz est fait, j’ai vendu 5000 pochons… »

Avec sa raie sur le côté et son style fille à papa, on ne s’y attend pas, mais c’est justement son grand point fort, Marie est une fille sérieuse mais drôle, bref tout à fait l’esprit Deexies !

Quand on lui demande « pourquoi pour de vrai » ?

Parce que :

« Ce projet a besoin d’une fille, si ca reste un truc de mec ca va devenir n’importe quoi ! »

« Le concept solidaire c’est bien. »

« Vendre des capotes c’est bien. »

« Dans des petits pochons colorés, c’est pratique et fun! »

« Une fille qui vend des capotes c’est drôle. »

« C’est une idée de génie, de toute façon les capotes on en a besoin, que ce soit avec des picots des goûts, des machins, ça nous est égal. Ce que l’on veut quand on utilise une capote c’est une protection et donc un produit de bonne qualité. Deexies ce sont des préservatifs de très bonne qualité, pas plus chers que ceux des concurrents, et en plus à chaque achat on permet à des personnes dans le besoin de se protéger. »

« Un pour le sexe, un pour le coeur:   c’est une nouvelle manière de faire du commerce, dans la lignée du bio ou de l’éthique mais différente. »

 Ainsi vous l’aurez compris, Deexies s’agrandit et les valeurs restent les même : solidaire, sérieux, motivés !

Nous œuvrons tous les deux dans un seul but commun : donner une place aux préservatifs solidaire Deexies et participer à un commerce « différent ».

Marie.

 

Un cadeau dans votre prochaine commande pour fêter l’arrivée de l’été!

 

Demain c’est l’été!

C’est sans doute la plus belle saison de l’année: il fait chaud, beau, c’est les vacances… On sort le barbecue, on fait la fête… Bon… C’est aussi la saison des allergies, des piqûres d’insectes et des examens (cf notre dernier article).

Pour fêter  l’été comme il se doit, Deexies s’associe à cocktail me. C’est une nouvelle marque crée par benjamin: des cocktails bio, 100% naturels et made in France !

Pour l’utiliser, c’est très simple: vous n’avez qu’à mettre des glaçons dans un verre, ajouter une dose de spiritueux (ou pas!) et verser la dose cocktail me dans votre verre.

C’est simple, bon pour la santé (sauf le spiritueux que l’on rajoute hein, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, on vous le rabâche déjà assez) et délicieux en bouche , vraiment!

Nous avons décidé de vous faire découvrir ces produits en vous glissant gratuitement un cocktail me dans votre prochaine commande sur notre site internet. Dépechez vous, il y en a peu, seulement 20 cocktails me sont disponibles…

Et pour ceux qui aiment jouer, nous organisons également un jeu concours sur notre page facebook, vous n’avez qu’à cliquer sur j’aime et partager la publication du concours à vos amis.

Passe ton bac d’abord…

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour tous les élèves de terminal! c’est le début du bac. A l’heure ou j’écris ces quelques lignes, 700 000 étudiants travaillent sur le sujet de philo. Et bien, croyez moi, je préfère être à ma place que sur les bancs de l’école.

Bon, chers lycéens, rassurez vous! arrêtez d’angoisser. Si on en croit le taux de réussite, vous avez environ 2 chances sur 3 d’avoir le bac (71,6% de réussite en 2011), et puis, si par malheur vous êtes dans le tiers restant, sachez qu’il y a pleins de personnes célèbres qui ont réussi sans ce fameux sésame!

  • Vous pouvez tenter une carrière politique: Christian Estrosi, l’actuel maire de Nice et ancien secrétaire d’état chargé de l’outre mer de l’ancien gouvernement n’a pas le bac. Il était pilote moto, c’est  bien plus marrant.
  • Vous pouvez être artiste: Line Renaud, Fabrice Luchini, Francis Cabrel, Gerard Depardieu… Aucun d’eux n’a le bac. Alain Souchon l’a même raté 3 fois! Pourtant, ils sont talentueux… Alors pourquoi avez vous passé autant de temps à réviser?
  • Vous pouvez aussi devenir entrepreneur: Et oui, en créant votre entreprise, personne ne vous demandera vos diplômes (à part peut être votre banquier), certains ont très bien réussi: François Pinault a quitté l’école à 16 ans pour reprendre l’entreprise de son beau père et construire l’empire qu’il a aujourd’hui. Vous avez aussi Jean Claude Decaux, qui a fondé le groupe de fabrication et d’installation de mobilier urbain qui porte son nom.

De notre côté, on pense à récompenser les bacheliers en cas de réussite! C’est vrai, une fois le bac en poche, on fait la fête, on part en vacance et on rencontre des garçons, des filles… le pochon deexies doit être dans le sac! Amis(es) futur bachelier,  rendez vous le 6 juillet…